Gauche

 

 

AccueilNos OuvragesNos MultimédiaLa BoutiqueChroniques de Claude FayetteNos Articles en ligneInventaire des billets raresInventaire des petits numérosEst-ce un Bojarski?BilletophilieCalendrier bourses et exposNos Liens et Nos partenairesPour nous contacter sur nos produits ou pour toutes demandes d'information

 

 

Rechercher

 

 

 

 

Légende "A coeur vaillant riens d'impossible"
Article précédentArticle suivant

Claude Fayette, le 28/11/2004

En effet un petit billet Jacques Cœur inédit à ce jour vient soudain de combler mon attente.

Lequel d'entre nous n'a pas rêvé enfant de devenir archéologue, découvreur de trésors, aventurier.... Certains ont pu le devenir, d'autres dont je suis exercent divers métiers mais ceux qui ont la passion de collectionner ont toujours au fond de leur âme ce désir éperdu de découverte. Tout collectionneur rêve un jour de dénicher une trouvaille inédite, de chasser un objet dont on pense ou on espère qu'il existe.

Pour ma part je recherchais depuis toujours un "petit billet" dont les semblables paraissent relativement courants mais dont l'existence supposée n'avait jusqu'à ce jour jamais été prouvée.

Dans un article de Mars 2000 (voir ici), j'évoquais la possible existence d'un exemplaire du Jacques Cœur émission du 4/09/41 pour l'alphabet A 114 et peut être N 114 à l'appui, premièrement d'une annotation relevée dans les archives de Raymond Abrekorn qui mentionnait en effet l'existence d'un exemplaire A114 rencontré il y a une cinquantaine d'années et deuxièmement d'après les archives qui sont en ma possession et qui me permettaient d'affirmer que les séries N 114 voire N 108 avaient dû circuler en partie. Mais à ce jour aucun collectionneur ni professionnel n'avait eu un exemplaire en mains.


Un 50 Francs Jacques Coeur peu commun...

Il y a quelques mois, parmi un abondant courrier je découvre une lettre m'annonçant photo à l'appui l'existence du billet n° 20747 de la série N 114. Cette personne n'étant pas collectionneur désirait éventuellement le céder. Malgré son état TTB je n'avais pas vraiment le choix tant l'envie était forte et j'ai pu acquérir ce billet pour une valeur sans doute très élevée par rapport à tous les autres 50 F Jacques Cœur si rares soient-ils.
Il est bien entendu que bon nombre d'autres billets peuvent être et sont même plus prestigieux mais celui-ci je l'attendais depuis toujours et un tel rendez-vous ne doit pas se manquer.
J'étais le seul malgré ce vide d'informations à être persuadé que quelque part, dans une armoire, un album, entre deux pages d'un livre quelqu'un possédait un exemplaire de ce billet.

Outre l'anecdote, je voudrais au travers de cette histoire bien faire prendre conscience que la collection du papier monnaie est à ce point mature et développée, qu'aujourd'hui un grand nombre de collectionneurs s'attache à posséder un billet de chaque type voire de chaque année et s'efforce de réunir les séries par dates d'émissions pour de très nombreuses coupures dont celle du 50 F Jacques Cœur. Par conséquent il convient de s'intéresser de très près, même dans des états moyens, à certaines émissions. Il en va du Jacques Cœur comme du 100 F Sully, du 500 F La Paix ou du 1000 F Déesse Démèter... Il s'agit de coupures courantes et collectionnées par tous mais cependant, certaines émissions se rencontrent rarement à partir de TTB et jamais en Neuf. De ce fait, même dans des états TB ou TTB ces billets sont très intéressants et dans mon prochain ouvrage ils risquent de connaître des augmentations conséquentes.

Ce "petit billet" Jacques Cœur a aujourd'hui sa place de choix dans ma collection et en plus de sa possession il m'a procuré un autre plaisir. En effet le jeune fils de la personne qui possédait ce billet a pris conscience au moment de sa vente que les billets de banque pouvaient représenter autre chose qu'une simple formalité de commerce. Il a consulté mes différents ouvrages et petit à petit la passion l'a gagné et aujourd'hui il collectionne à son tour.

C'est un peu une histoire sans fin, "à cœurs vaillants riens impossible", à collectionneur patient tout est possible !

Article paru dans la revue Numismatique & Change d'avril 2002.

Articles sur le même thème : N°6 - N°20
Article précédentArticle suivant
Accueil > Articles
Les articles