Gauche

 

 

AccueilNos OuvragesNos MultimédiaLa BoutiqueChroniques de Claude FayetteNos Articles en ligneInventaire des billets raresInventaire des petits numérosEst-ce un Bojarski?BilletophilieCalendrier bourses et exposNos Liens et Nos partenairesPour nous contacter sur nos produits ou pour toutes demandes d'information

 

 

Rechercher

 

 

 

 

Arnaques sur Internet

Si, comme maintenant beaucoup de billetophiles, vous fréquentez régulièrement des sites d'enchères sur internet, vous aurez certainement remarqué la multiplication d'annonces concernant des "fac-similés" d'essais, des billets surchargés fantaisistes et autres billets en euros fautés. Il nous a semblé urgent de faire un point sur ces annonces qui cherchent - et malheureusement parviennent souvent - à abuser de la confiance de collectionneurs trop crédules. Nous remercions les billetophiles qui nous ont écris pour nous alerter sur ces cas douteux. N'hésitez pas à nous signaler d'autres cas, afin que nous puissions ici en informer le plus grand nombre, et éviter ainsi que d'autres collectionneurs se transforment en "pigeon". À lire, l'article consacré à ce sujet dans la revue Numismatique & Change du mois de Mai.


 

Les "fac-similés" et autres reproductions

Certaines annonces proposent des "fac-similés" d'épreuves ou d'essais inédits de la Banque de France. Les termes habilement choisis de fac-similé ou de reproduction ne devraient tromper personne : il s'agit d'une simple copie réalisée par photocopieuse couleur ou scan, dont la valeur marchande est égale à son coût de fabrication : quelques dizaines de centimes. Et pourtant certains n'hésitent pas à dépenser une fortune pour un simple bout de papier !
Par ailleurs, sur des vignettes frauduleusement “empruntées”, le fait que des numérotations et signatures ont été rajoutées ou modifiées dans le but manifeste de tromper des collectionneurs crédules fait encourir, pour le ou les auteurs de ces contrefaçons, des conséquences judiciaires dont ils ne semblent pas avoir conscience.



Quelques exemples relevés courant avril 2005 :

Belle photocopie achetée 164,00 €, port en sus!
Magnifique reproduction adjugée 381,00 € !!!
Autre joli spécimen vendu 68,00 €
Copie d'un 500 F Renaissance.
La série A1 a remplacée la série B1 originelle,
détournée pour la falsification




Les surchargés fantaisistes

La coupure de 50 F St Exupery se rencontre parfois avec une surcharge en rouge "Contre-valeur de 7,62 euro" entourée d'un cercle de 12 étoiles. Cette surcharge est tout à fait fantaisiste et n'a rien de sérieux, on peut aussi apercevoir certains billets de 20 F "Debussy" qui comportent une surcharge de "3,05 euro" , ceux-là non plus n'ont rien d'officiel. De nombreux collectionneurs m'ont déjà questionné sur l'authenticité éventuelle de ces billets. Après avoir questionné la Banque de France, il faut être convaincu que ces billets n'ont rien à voir avec des billets surchargés et qu'ils doivent être considérés uniquement comme des vignettes de fantaisie.

 

Billets en Euro mal massicotés : des "faux fautés"

Les nombreux billets de 5 ou 10 € soit-disant fautés suite à une erreur de massicotage sont en réalité des "faux fautés", volontairement mal découpés par de petits malins qui ont achetés des planches complètes de 60 ou 54 billets vendues par la Bundesbank.

Nous remercions Michel Prieur de C.G.B. pour les informations suivantes :

La Bundesbank vend dans des boîtes en carton dur des feuilles complètes de billets de 5 Euro (6 colonnes x 10 rangées ; 75 cm x65,5 ; cote 750 Euro et 10 Euro (6 colonnes x 9 rangées ; 78 cm x63,5 ; cote 1050 Euro) avec marges.
Au moins 3000 planches ont été vendues.

Michel Prieur :
J'ai protesté auprès de la société e-bay, qui présentait à la vente pour le compte de l'un de ses clients des faux fautés fabriqués à partir de feuilles vendues par la Bundesbank et découpées n'importe comment. J'ai expliqué ce qu'il en était, preuves à l'appui. Réponse, je cite texto, c'est trop joli : «Dans le cas précis que vous nous rapportez, nous vous conseillons d'écrire au vendeur, afin de lui faire part de votre opinion, en termes cordiaux.» En clair, allez vous faire cuire un oeuf. Je sais que la doctrine d'e-bay est «caveat emptor» (acheteurs, soyez prudents !) répété sur toutes les pages, mais laisser passer des fraudes flagrantes, clairement expliquées, et multiples sur les différents e-bay nationaux, simplement pour gagner un petit pourcentage de commission sur la vente des faux, me paraît lamentable. Cette situation semble identique dans les autres pays, les numismates espagnols n'ayant jamais pu faire interdire des ventes de «faux fautés» sur le e-bay local. Acheteurs, soyez prudents ! Vous n'êtes absolument pas protégés tant que le vendeur de faux paye ses commissions.


Informations tirées de "Euro 2", de Jean-Claude Deroche, Olivier Fournier et Michel Prieur.

Apparemment une fantastique erreur de massicotage sur un 10 € allemand avec un billet littéralement fait de deux moitiés. Malheureusement, c'est une fabrication artificielle obtenue en découpant des planches entières vendues par la Bundesbank. Valeur marchande nulle pour ces billets difficilement remboursables...

 


 

Accueil > Arnaques sur Internet